De nombreux experts en investissement recommandent à bien des égards le placement en SCPI. Mais pour obtenir des profits réellement conséquents, il va falloir faire certains choix. Il y a en effet diverses manières de placer son capital dans ces sociétés civiles de placement immobilier.

Les types de SCPI qui rapportent le plus

En tête de liste, il y a les SCPI de rendement. C’est là que les investisseurs sont les plus présents parmi tous les types. Cela se justifie par la nature des actifs utilisés. Il est question, en effet, de biens immobiliers à utilisations commerciale et professionnelle. Des catégories de patrimoine qui ont un assez fort potentiel et dont les loyers garantissent d’assez bons rendements. Et selon le principe même des SCPI, c’est la société de gestion qui va se charger de les sélectionner, d’assurer le taux de remplissage et de reverser ensuite les dividendes aux investisseurs.

Ensuite, derrière, il y a les SCPI Plus-value. Il s’agit d’un placement qui se veut plutôt d’optimiser le capital des investisseurs sur le long terme. Le but est d’acheter des parts provenant d’actifs se valorisant avec le temps. Et l’utilisation du démembrement de propriété est ici très recommandée. Après quelques années, il y a une importante plus-value à se faire après la revente du bien.

Et enfin, il y a les SCPI fiscales qui sont en accord avec des dispositifs connus de défiscalisation comme la loi Pinel ou encore Malraux. Évidemment, d’importantes économies d’impôts sont à la clé. Ici pour en savoir plus sur investir scpi.

Pourquoi miser sur l’option SCPI ?

Il y a vraiment des tas de bonnes raisons d’opter pour un placement au sein d’une SCPI. Ne serait-ce que pour le niveau de rendement que ça rapporte. Bien que 5 % en moyenne par an ne semble pas fou, c’est néanmoins un investissement avec très peu de risque. Et un rapport rendement-risque comme celui des SCPI est presque introuvable ailleurs. De plus, il est possible de devenir détenteur de part avec quelques centaines d’euros à peine.

Les investisseurs doivent alors bien étudier chaque type afin de savoir lequel répond le plus à leurs besoins. La rentabilité n’est effective que si le placement s’accorde réellement aux objectifs de l’épargnant.