Si tout le monde connaît le terme « maison », le mas provençal peut laisser quelques questionnements. Le mas peut définir l’ensemble d’une exploitation agricole, mais aussi un bâtiment d’habitation agricole ou bien une ferme à proprement dit. Il s’agit en fait d’une bâtisse caractéristique de la Provence, c’est-à-dire une construction rurale et ancienne typique de la région. Prenez compte de quelques critères pour bien le connaître parmi un tas de biens immobiliers proposés sur les lieux.

Comment reconnaître l’architecture d’un mas de Provence ?

Généralement, un mas provençal se localise un peu partout dans la région, que ce soit en Camargue, dans le Var ou encore dans le Lubéron ou dans les Alpilles. Cependant, toutes les fermes de la Provence ne sont pas définitivement des mas. En version haut de gamme pour la bourgeoisie et les maîtres de l’exploitation agricole, vous pouvez également trouver des bastides. Chacun des mas de Provence présente des distinctions propres au niveau de l’architecture, surtout dans la taille et la disposition des constructions. À la base, ce bâtiment se présente dans la forme d’un rectangle en volume, c’est-à-dire en parallélépipède, surmontée d’une toiture à deux pentes. Même si son objectif principal ne semble pas être l’esthétique, mais plutôt la fonctionnalité, un mas possède tout de même un charme particulier. À l'origine destiné aux fermiers, le mas provençal ne dispose que de quelques ouvertures étroites. La façade exposée au nord n’en présente presque pas afin de conserver au maximum une température optimale : la chaleur en saison hivernale et la fraîcheur en été.

Ce qu’il faut savoir sur la disposition d’un mas de Provence

Même si la plupart des mas de Provence ont une base parallélépipédique, il n’est pas rare que vous en trouver quelques-uns qui sont accolés pour offrir une certaine modification de la forme originale. D’autres possèdent également des particularités locales comme le mas du Lubéron ou de Camargue. En général, le premier est disposé avec deux bâtiments parallélépipédiques accolés en perpendiculaire pour donner une structure en L. Ce type de mas provençal est composé de deux ou trois niveaux ainsi que d’un escalier central. À l’origine, les pièces du bas servaient à la cuisine et aux animaux de la ferme. Celles du haut faisaient places au stockage et les pièces intermédiaires proposaient des chambres. Le second, c’est-à-dire le mas de Camargue se rapproche particulièrement d’une hacienda avec un style architectural espagnol. Disposé en forme de U entouré d’une cour intérieure, ce type de mas de Provence possède une taille plutôt imposante. Il peut également disposer d’une tour ronde entre les deux toitures du bâtiment en U et d’un pigeonnier.